Image
Top
Navigation

Les créations pour lui



Alexandre Marc L’HOMME chapitre I

Se déploie une brume d’agrumes en essences de fruit et de feuilles créant une brassée verte et tonique. Elle s’envole joyeusement pour révéler son cœur tendre à croquer avec une alliance inattendue et attachante de pomme juteuse et d’embruns de mer. Et peu à peu, le fond, la note vraie se révèle à la chaleur de la peau. On fait connaissance avec un bois de cèdre majestueux et des bois secs, comme la végétation d’une île perdue…
La composition a un goût d’aventure et de grands espaces. Elle donne envie de voyager loin avec celui qui porte ce parfum que l’on imagine volontiers explorateur.


Alexandre Marc L’HOMME chapitre II

Ce parfum commence par déclarer un caractère presque classique avant de révéler une nature beaucoup plus étonnante. Les premières notes citronnées et épicées s’éclipsent en douceur pour mieux révéler son cœur pimenté par une vibration boisée et verte. Une violette secrète rayonne délicieusement pour entretenir le mystère de cette composition qui repose au final sur un vétiver élégant et un ambre séducteur.
Ce parfum mêle dans ses notes la grande force à l’infinie douceur. Ce parfum est comme un homme sensible et solide à la fois, forcément attachant.


Alexandre Marc L’HOMME chapitre III

Ce parfum attire l’attention avec son entrée en matière en toute délicatesse. La violette se marie avec une singulière bergamote pour une prise de contact raffinée. Les sens sont intrigués par ce bouquet qui semble s’échapper pour voguer sur un infini d’eau. Le charme opère, et cette eau faussement calme révèle et sublime des éléments de son infusion, quelques épices choisies. Ce voyage s’achève sur des notes boisées chaleureuses et sèches qui apportent un peu d’air à cette composition où jouent les grands éléments.
Ce parfum a un tempérament de feu et la sagesse de l’eau. Il plaira aux caractères fougueux, aux hommes qui ne laissent pas insensibles et dont on se souvient longtemps.


Alexandre Marc L’HOMME chapitre IV

Ce parfum démarre en trombe dans une envolée verte, piquante et sensuellement végétale. Son cœur est transparent et pur. Les herbes dans le vent ne s’échappent pas totalement mais accompagnent les fleurs étranges comme le jasmin d’eau et les vents marins. Le musc et le cèdre patinent la note de douceur, pour une création très attachante. Les notes se mélangent parfaitement pour une création très enveloppante, à porter comme un fin cashmere sur la peau.
Ce parfum raconte un homme posé, ouvert et à l’écoute de la nature qu’il aime. Un homme libre, un romantique des temps modernes qui aime la sensation du vent sur son visage et celle du vêtement sur sa peau.